Événement indésirable médicamenteux

L'Événement indésirable médicamenteux ou événement iatrogène médicamenteux peut provenir d'un effet indésirable ou d'une erreur médicamenteuse).



Catégories :

Médicament

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.wikipedia.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • % ; intervalle de confiance à 95 % : 19 %-23 %) avaient consulté en raison d'un effet indésirable médicamenteux (EIM).... (source : sante-en-action)
  • %; intervalle de confiance à 95% : 19%-23%) avaient consulté en raison d'un effet indésirable médicamenteux (EIM). Le sex-ratio était le même... (source : cat.inist)
  • Fréquences publiées d'événements indésirables médicamenteux. DI Décès résultant d'EIM durant l'hospitalisation. 0.02%à 3.5% des hospitalisations... (source : sante.gouv)

Définition

L'Événement indésirable médicamenteux ou événement iatrogène médicamenteux (EIM) peut provenir d'un effet indésirable (EI) ou d'une erreur médicamenteuse (EM) ).

Les personnes âgées plus touchées

Les personnes âgées, une population plus fragile et plus touchée par l'iatrogénèse, et surtout médicamenteuse.

L'URCAM de Poitou Charentes a fait une étude sur la population des personnes âgées, qui fait surtout apparaître que :

  1. sur les 719 dossiers examinés, sur une période de 5 jours, 90 hospitalisations soit 12, 5 % ont été rapportées à un EIM après analyse du Centre Régional de Pharmacovigilance (CRPV). Ce qui est énormément, et bien plus que les chiffres habituels laissent entendre.
  2. la moitié des EIM sont dus aux médicaments cardiovasculaires, les médicaments à visée neurologique sont impliqués dans 1/4 des admissions.
  3. les interactions médicamenteuses ont été retrouvées dans 21 % des cas, et ont été jugées directement responsables de l'hospitalisation dans 4, 5% des cas.
  4. la prévention des EIM passe par une meilleure connaissance il est par conséquent urgent de sensibiliser l'ensemble des acteurs du dispositif afin de perfectionner leur recueil. On estime à 20 % la part des accidents évitables.

Aux États-Unis

On estime que les décès attribuables aux EIM représentent entre la 4e et la 6e cause de décès dans les hôpitaux de ce pays. [1] Près de 175 000 personnes âgées sont vues aux urgences chaque année pour cette raison, les trois médicaments les plus en cause étant la warfarine (un Anticoagulant oral), l'insuline et la digoxine[2].

Le fardeau économique de la morbidité et de la mortalité liées aux médicaments se situe entre 30 et 130 milliards de dollars chaque année. [3]

Liens externes

Notes et références

  1. Lazarou J, Pomeranz BH, Corey PN. Incidence of adverse drug reactions in hospitalized patients : A meta-analysis of prospective studies. JAMA 1998;279 :1200-5.
  2. udnitz DS, Shehab N, Kegler SR, Richards CL, Medication use leading to emergency department visits for adverse drug events in older adults, Ann Intern Me, 2007;147 :755-765
  3. Johnson JA, Bootman JL. Drug-related morbidity and mortality : A cost-of-illness model. Arch Int Med 1995;155 :1949-56

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89v%C3%A9nement_ind%C3%A9sirable_m%C3%A9dicamenteux.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 12/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu